Qu’est-ce qu’un conflit sous-acromial
de l'épaule ?

Le conflit sous-acromial correspond à un frottement excessif ou une sensation d’accrochage entre la coiffe des rotateurs et la voute sous acromio-claviculaire lors des mouvements de l‘épaule générant douleurs, inflammation et usure des tendons.

L’espace sous-acromial est une zone où le glissement et les frottements sont permanents, facilités par la présence d’une bourse liquidienne sous-acromiale. Cette bourse vise à lubrifier, refroidir et entretenir cette zone de frottements très sollicitée lors des mouvements de l’épaule.

Des douleurs à l'épaule nocturnes

En cas de frottement excessif, la bourse sous-acromiale s’enflamme et devient douloureuse et gonflée. On parle de conflit sous-acromial avec bursite de l’épaule. Cette bursite accentue les douleurs lors des mouvements en particulier après l’effort, avec des douleurs d’horaire inflammatoire fréquemment nocturnes qui deviennent très pénibles.

Les signes de conflit sous-acromial sont des douleurs de l’épaule (juste sous la pointe osseuse du sommet de l’épaule) souvent sourdes, permanentes, lancinantes et persistantes malgré l’arrêt du mouvement. Elles sont surtout importantes le soir et la nuit, fréquemment sources d’insomnies et ne passant pas rapidement avec l’immobilisation.

douleur epaule conflit sous acromial - comment dormir
Douleurs sous-acromiales situées entre les deux mains de l'examinateur

Un conflit à l'origine de nombreuses maladies de l'épaule

Le test du conflit sous-acromial est le déclenchement d’une douleur vive lors de l’élévation de l’épaule en passif ou en contre-résistance mis en évidence par différentes manœuvres (Neer, Yocum et Hawkins) et qui s’accompagne d’une douleur à l’appui de la zone inflammatoire sous l’angle de l’acromion qui est le siège de la bursite.

A un stade plus avancé, la coiffe des rotateurs peut à son tour s’enflammer. On parle alors de tendinite de la coiffe, puis s’user à force de subir des contraintes importantes de frottements et ceci d’autant plus que l’acromion est saillant et tranchant.

le conflit sous acromial causes - Omarthrose epaule sur rupture de coiffe avec sévère conflit sous-acromial
Omarthrose de l'épaule sur rupture de coiffe avec sévère conflit sous-acromial

L’acromion vient en quelque sorte « labourer » la zone tendino-musculaire d’attache des muscles de la coiffe sur l’humérus. A la longue et en l’absence de traitement, la coiffe peut se déchirer. On parle de rupture de coiffe qui peut être partielle et ne concerner qu’une partie l’épaisseur du tendon ou transfixiante ce qui veut dire que le muscle se détache et devient de moins en moins efficace.

Ces ruptures de coiffe peuvent être de petite taille puis s’aggraver, soit progressivement, soit brutalement à l’occasion d’un traumatisme surajouté sur une coiffe fragilisée par la tendinite, l’inflammation chronique rendant les tendons de la coiffe cassants. 

La rupture de coiffe est souvent problématique engendrant douleur et dysfonction de la dynamique de l’épaule avec outre une limitation des mouvements, une usure progressive de l’articulation qui sur le long terme peut devenir arthrosique.

Comment soigner un conflit sous-acromial ?

Il faut dans un premier temps diminuer les douleurs par une mise au repos et la suppression des gestes à l’origine de la décompensation du conflit.

Un arrêt de travail et de sport sont souvent nécessaires. Un conflit sous-acromial apparait souvent après des séances de musculation, de bricolage ou de jardinage intensif. La mise au repos de l’épaule doit alors être la plus complète possible. Elle justifie souvent la mise du bras en écharpe et l’application de poches de glace.

Pour le traitement d’un conflit sous-acromial, antalgiques et anti-inflammatoires sont utiles. La consultation d’un spécialiste de l’épaule devient nécessaire si les symptômes persistent. Une infiltration après contrôle radiographique et échographique de la coiffe des rotateurs est envisageable.

Auquel cas une rééducation du conflit sous-acromial par kinésithérapie est légitime pour corriger les dysfonctions tendino-musculaires à l’origine du conflit. Les exercices de kiné et de musculation sont importants à réaliser de façon régulière et prolongée selon des modalités bien enseignées par le kinésithérapeute. En cas d’échec et surtout si l’acromion est agressif, une chirurgie du conflit sous-acromial peut être envisagée.

conflit sous acromial rééducation kinésithérapie
Rééducation par kinésithérapie d'un conflit sous-acromial

Arrêt de travail et maladie professionnelle

Le conflit sous-acromial imposant un arrêt de travail parfois en maladie professionnelle est fréquent. Il s’agit de tous les métiers nécessitant une utilisation régulière de l’épaule comme c’est également le cas dans la vie quotidienne ou sportive.

Un conflit sous-acromial est donc possible dans tous les métiers, mais certaines professions imposant des ports de charges lourdes (déménageur, travail de chantier) ou des travaux bras en hauteur (peintre, jardinier) sont bien sûr beaucoup plus exposées.