Pathologies de l'épaule
et de la coiffe des rotateurs

Une pathologie de l'épaule peut être classée selon l'âge du patient. Les traumatismes et maladies subis par cette articulation anatomiquement complexe sont très variés et parfois imprévus.​

Les pathologies de l’épaule sont variables selon les tranches d’âge. Les pathologies de la coiffe des rotateurs sont souvent évolutives et peuvent à la longue provoquer une arthrose de l’épaule, responsable de douleurs et d’un handicap parfois sévère qui amène à se faire opérer pour la pose d’une prothèse d’épaule.
L’anatomie de l’épaule est complexe et touchée par des maladies diverses. Les traumatismes de l’épaule liés au sport ne sont pas rares et à traiter rapidement par une immobilisation ou une opération nécessitant un chirurgien de l’épaule et du membre supérieur.

Qu’est-ce qu’une pathologie de l’épaule ?

Une pathologie de l’épaule est par définition l’étude des maladies de l’épaule, de leurs causes, de leur mécanisme et de leurs symptômes. Elle se répartit différemment selon trois tranches d’âge.

Les pathologies de l'épaule entre 15 et 40 ans​

A cet âge, l’épaule est soumise à des traumatismes sportifs (chute et impact lors d’un placage ou à moto) et surtout exposée aux luxations et fractures d’épaule et aux fractures et luxations de la clavicule. L’instabilité de l’épaule est une tendance de l’épaule à se déboiter plus ou moins complètement et de façon souvent répétitive. Cela provoque des douleurs à l’épaule et une usure de l’articulation.

Les traitements pour la clavicule cherchent le plus souvent à éviter l’opération. A l’inverse, la chirurgie de l’épaule devient souvent incontournable dans le cas des luxations d’épaules à répétition, appelées instabilités chroniques.

L'usure de l'épaule entre 40 et 70 ans et les pathologies de la coiffe

A partir de 40 ans, l’épaule se fatigue à force de fonctionner et les tendons peuvent s’user. Au début, ce frottement répétitif et le vieillissement provoquent une inflammation de type tendinite ou bursite de l’épaule puis les tendons s’effilochent. Cela débute par une rupture de tendon de l’épaule au début partielle qui peut évoluer de façon progressive ou brutale à l’occasion d’un traumatisme. La rupture devient alors totale. C’est la rupture de coiffe des rotateurs.

Cette rupture de coiffe peut être de petite taille ou au contraire très étendue. On parle alors de rupture massive de la coiffe. Le handicap qu’elle provoque est alors important et à l’extrême donne un tableau d’épaule pseudo-paralytique.

tendinite épaule douleur omoplate droit - tendinite de la coiffe des rotateurs causes

Lors de cette rupture du tendon de l’épaule, le muscle concerné perd son attache sur l’humérus et la fonction de centrage de l’épaule se dérègle. Plus la rupture du tendon à l’épaule est large, plus la fonction de l’épaule se dégrade, provoquant des douleurs et une limitation des mouvements. Cette pathologie de la coiffe de l’épaule provoque à la longue une arthrose d’épaule.

Le traitement de ces pathologies est plus simple en préventif au stade de la tendinite de la coiffe qu’en curatif pour réparer les muscles et tendons détachés.

La capsulite rétractile est une pathologie de l’épaule à part. Cette maladie survient pendant cette période, le plus souvent de façon assez brutale et sans raison évidente. Elle provoque des douleurs et une raideur à l’épaule. Elle guérit en général spontanément mais en plusieurs mois qui sont du coup très inconfortables. La capsulite rétractile de l’épaule dure généralement longtemps et est souvent mal reconnue.

Les pathologies de l'épaule chez les personnes âgées

Au-delà de 70 ans, les fractures du col de l’humérus sont des pathologies de l’épaule fréquentes à l’occasion d’une chute banale et parfois sur un os fragilisé par l’ostéoporose. Lorsque les fractures de l’épaule sont peu déplacées, elles consolident avec une immobilisation de 6 semaines. En cas de déplacement prononcé, une opération de l’épaule peut être nécessaire.

Il existe deux maladies de l’arthrose chez les personnes âgées. La première arthrose dans l’épaule concerne l’articulation entre la clavicule et l’acromion dont le traitement médical est plutôt simple.
La seconde maladie, l’omarthrose de l’épaule, est bien plus grave et invalidante. C’est l’arthrose de l’articulation principale de l’épaule entre l’omoplate et la tête de l’humérus. Cette pathologie de l’épaule nécessite une chirurgie réparatrice de l’épaule qui se résume souvent à terme par une prothèse totale d’épaule.