Pathologies de la main et du poignet

Les pathologies de la main et du poignet sont nombreuses et sources de douleur pour le patient. L'anatomie des mains et du poignet aide à mieux les appréhender.

Les pathologies de la main et du poignet ont des origines diverses, liées à des maladies ou des traumatismes. Cet ensemble main et poignet possède des capacités incroyables de force, douceur, dextérité et amplitude. C’est un outil merveilleux et précieux qui doit rester l’objet de toute notre attention.

La main permet de faire des choses extraordinaires comme jouer un morceau de musique compliqué avec une vitesse et une agilité folle, alliant vitesse, douceur et précision du toucher. De son côté, le poignet autorise la main à se mobiliser dans toutes les directions tout en lui assurant une très grande solidité. Il permet à la main de soulever ou tracter des charges énormes et de la faire bouger en flexion, extension et inclinaison.

Qu'est-ce qu'une pathologie de la main ?

Une pathologie de la main est par définition l’étude des maladies de la main, de leurs causes, de leur mécanisme et de leurs symptômes. On parle souvent de pathologie de la main traumatique et non traumatique.

Un symptôme de la main est un trouble que ressent une personne atteinte par une maladie (de la fièvre, des fourmillements, une douleur…). Un même symptôme peut souvent traduire des maladies différentes.

Un syndrome de la main est un ensemble de symptômes fréquemment associés. Un syndrome du canal carpien, par exemple, associe douleur de la main, fourmillement et perte progressive de la sensibilité des doigts. Cette fois encore, un syndrome peut être présent dans des maladies différentes.

Les maladies de la main comme le diabète ou la polyarthrite peuvent provoquer par le gonflement des tendons un syndrome du canal carpien. Le principal symptôme est le fourmillement des doigts.

douleur paume main douleur poignet pathologie main pathologie poignet

Pour traiter une pathologie des mains ou du poignet et envisager un traitement chirurgical ou médical, il faut d’abord la comprendre. Connaitre les symptômes d’une maladie de la main permet de l’identifier. Pour en comprendre le mécanisme, il faut en connaître l’anatomie. On parle d’anatomie de la main descriptive (les différents organes) et d’anatomie de la main fonctionnelle (le rôle d’un organe, biomécanique).

Comprendre une pathologie de la main avec l'anatomie

Il existe de nombreuses pathologies de la main qui s’expliquent grâce à l’anatomie de la main et du poignet et son fonctionnement :

anatomie-main-articulations-articulation-poignet pathologie main poignet
  • Au poignet et à la main, les os articulés et stabilisés entre eux par des ligaments constituent l’armature mobile. Les muscles et les tendons permettent la mobilisation de cet ensemble ostéo-articulaire de la main. Les nerfs, principalement le nerf médian et le nerf ulnaire, commandent l’ensemble et donc le mouvement.
  • Cette mobilité de la main est confiée a des muscles pour la plupart situés dans l’avant-bras, prolongés par des tendons qui s’attachent aux os de la main en distal pour mobiliser les articulations de la main. Ces muscles de la main sont commandés par des nerfs (fonction motrice).
  • Les nerfs de la main et du poignet ont également un rôle sensitif important à la main qui est un organe sensoriel essentiel.

Les nerfs, les muscles et les tendons traversent le poignet pour aller vers la main et les doigts. Ils empruntent des tunnels ou canaux qui permettent de les guider. Les tunnels, constitués d’un plancher osseux et d’un couvercle ligamentaire sont empruntés par les tendons de la main qui y coulissent en frottant et donc s’échauffent.

Ces zones de frottement appelés usuellement coulisses sont à l’origine de nombreuses pathologies de la main et du poignet.

anatomie-de-la-main-gauche et du poignet-nerf-muscle-artere