Bursite sous-acromiale de l'épaule : Les traitements pour soigner la maladie

La bursite de l'épaule est une maladie inflammatoire très courante appelée aussi bursite sous-acromiale.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

La bursite sous-acromiale de l’épaule est une inflammation de la bourse séreuse sous acromio-deltoïdienne. Cette bourse est une poche liquidienne qui s’interpose entre la voûte osseuse sous-acromiale et les muscles de la coiffe des rotateurs pour y favoriser le glissement lors des mouvements de l’épaule.

Son inflammation traduit une souffrance souvent secondaire à un conflit par frottement entre l’os et les tendons. Il en résulte fréquemment une usure tendineuse qui peut à la longue déboucher sur une rupture de tendon. En cas de douleur chronique, le traitement médical est privilégié. La chirurgie de l’épaule n’est envisagée qu’en dernier recours et sur la cause de la bursite plus que sur la maladie elle-même.

Comprendre le mécanisme de la bursite sous-acromiale

L’épaule a besoin d’une zone de glissement pour bouger. La tête humérale est recouverte d’une coiffe musculo-tendineuse appelée coiffe des rotateurs. C’est un ensemble de muscles qui stabilise la tête humérale dans son mouvement de rotation-élévation.

Ce mouvement est principalement effectué par le puissant muscle deltoïde qui entoure toute l’épaule, et qui pour lever les bras au ciel a besoin de l’action stabilisatrice des muscles de la coiffe des rotateurs de l’épaule.

Ces deux gros groupes musculaires travaillent donc en harmonie et doivent glisser l’un sur l’autre. Le deltoïde s’attache sur l’acromion et la clavicule qui sont tous les deux réunis par l’articulation acromio-claviculaire.

anatomie muscles rotateurs de l épaule -zone conflit sous-acromial épaule

Sous cet ensemble hémisphérique se situe la coiffe des rotateurs également hémisphérique.

La bourse sous-acromiale

anatomie épaule bourse sous-acromiale deltoidienne - douleur épaule nuit

Entre les deux se place l’espace sous acromio-deltoïdien qui contient la bourse sous acromio-deltoïdienne. La bourse a un rôle de lubrification, de refroidissement et d’amortissement des contraintes. Si l’espace où elle travaille est trop serré, les contraintes augmentent. La bourse réagit en devenant inflammatoire et sécrète plus de liquide synovial. C’est la bursite sous-acromiale deltoïdienne de l’épaule.

Elle entraîne douleur de l’épaule, rougeur et chaleur locale. La mobilisation de l’épaule devient difficile car douloureuse. L’inflammation entraîne une gêne souvent nocturne parfois très pénible (douleur d’horaire inflammatoire).

Les causes de la bursite de l'épaule

Deux grandes causes de bursites de l’épaule sont possibles : Les conflits mécaniques et les pathologies inflammatoires plus générales. Tout ce qui va créer un conflit par frottement excessif est à l’origine d’une bursite sous-acromiale. En général, c’est une diminution de l’espace sous-acromial constitué d’un plafond et d’un plancher.

Le conflit mécanique avec le plafond osseux

Le plafond osseux est la voûte acromio-claviculaire. Ce plafond peut être trop bas dès la naissance avec un acromion agressif dont la configuration courbe est trop couvrante. On parle alors d’acromion courbe ou si cela est plus prononcé d’acromion crochu. L’idéal étant d’avoir au contraire un acromion plat et donc un plafond haut plutôt qu’un acromion qui ressort.

Chez d’autres patients, c’est avec l’âge et des traumatismes à l’épaule successifs que ce plafond change de forme et devient trop bas. Souvent du fait de l’apparition d’une arthrose acromio-claviculaire avec le temps, de mouvements sportifs (tennis volley) ou traumatiques (judo, plaquage au rugby).

douleur bursite de l épaule- acromion agressif épaule - acromion crochu épaule - acromion courbe épaule

Le renflement articulaire de ces arthroses est fait d’ostéophytes qui sont des excroissances osseuses tranchantes. Elles peuvent venir racler sur la coiffe des rotateurs qui passent sous elle et créer une souffrance tendineuse avec inflammation (tendinite), usure puis rupture. La bursite sous-acromio deltoïdienne cherche alors à diminuer cette souffrance en s’interposant et lubrifiant la zone. C’est donc un peu comme la fièvre quand on est malade. Cela protège mais trop de fièvre devient dangereux. Une bursite à l’épaule trop importante devient de même plus gênante à la longue qu’utile.

Le conflit mécanique avec le plancher tendineux

douleur épaule - calcification tendino-bursite épaule - tendinose dégénérative épaule - cause bursite

Pour le plancher tendineux, c’est avec l’âge que les tendons deviennent moins élastiques, plus épais et plus cassants. C’est la tendinose dégénérative. Cet épaississement va aussi créer un conflit par création d’un frottement excessif avec apparition d’une bursite.

Une autre cause de bursite de l’épaule plus brutale est l’apparition de nodules calcifiés de la coiffe. C’est une ou plusieurs zones de dépôt qui résulte d’une mauvaise élimination des microcristaux qui provoque des calcifications très inflammatoires, comme dans la goutte.

Les douleurs à l’épaule sont vives et brutales le plus souvent. On parle de calcification de l’épaule avec tendinite.

Parfois, ces calcifications de l’épaule sont d’apparition beaucoup plus insidieuse. C’est alors leur volume qui peut créer le conflit douloureux par encombrement de l’espace sous-acromial.

Les pathologies inflammatoires

C’est une inflammation de la bourse sous-acromiale qui résulte d’une atteinte plus générale comme dans la polyarthrite rhumatoïde et toutes les pathologies inflammatoires ou infectieuses. La maladie de la synoviale de la bourse sous-acromiale est alors non pas la conséquence mais l’origine du problème.

Les symptômes de la bursite sous-acromiale de l’épaule

Le symptôme principal est une douleur de l’épaule permanente et lancinante qui fatigue par son caractère global et incessant, le jour comme la nuit et même plus la nuit. Cette douleur à l’épaule apparaît souvent au détour d’un effort important avec utilisation de l’épaule qu’il soit personnel (bricolage), sportif (tennis) ou professionnel (ponçage, élagage, peinture). Le repos ne la soulage pas vraiment.

La douleur est pulsatile avec une sensation de chaleur qui donne envie de mettre une poche de glace sur l’épaule. Bursite épaule chaud ou froid ? La sensation spontanée de chaud rend l’application de poches de glace plus logique mais sans excès, même si l’application de cataplasmes chauds est parfois bénéfique.

douleur épaule gauche causée par bursite sous-acromiale épaule - bursite épaule soignée avec poche de glace

Une douleur causée par la bursite sous-acromiale de l’épaule n’empêche pas le mouvement mais le rend très pénible. Il n’y a pas de réelle perte de force mais après l’effort les douleurs augmentent, supprimant toute envie de mouvement. Il n’y a pas vraiment de position qui soulage.

Les personnes concernées par la maladie

douleur épaule bursite - musculation tendinopathie épaule - tendino-bursite de l épaule

La douleur de l’épaule est un motif fréquent de consultation en médecine générale. Les bursites et les tendinopathies de l’épaule en sont la première cause. Une bursite sous-acromio deltoïdienne peut survenir chez toute personne utilisant son épaule de façon intensive et même pour une période brève. L’atteinte est cependant plus fréquente entre 40 et 65 ans.

Les sportifs ou les professionnels qui effectuent des ports de charges lourdes ou des gestes bras en l’air répétés sont plus exposés à cette maladie de l’épaule. Les personnes ayant un espace sous-acromial étroit sont aussi très à risques.

Comment diagnostiquer la maladie : Les examens utiles

La radiographie ne permet pas de diagnostiquer une bursite de l’épaule. Elle permet par contre de bien voir d’éventuelles calcifications et de visualiser la forme de l’acromion (plat, courbe ou crochu) lorsqu’un conflit sous-acromial est soupçonné.

Le bilan échographique est l’examen roi. Il permet de confirmer la bursite et surtout d’analyser l’aspect de la coiffe des rotateurs. Son aspect peut être normal, le siège d’une tendinite ou d’une rupture.

L’échographie permet en plus de rechercher un conflit (frottement, accrochage) par une analyse dynamique lors du mouvement d’élévation de l’épaule.

bsad examen complémentaire pour diagnostiquer bursite épaule - bursite sous-acromiale examen conflit sous-acromial épaule

L’IRM et l’arthroscanner ne sont pas indispensables pour cette analyse. Ils permettent par contre d’approfondir le bilan articulaire (recherche d’arthrose) et celui de la coiffe si besoin.

Le traitement de la bursite de l’épaule

Comment soigner une bursite d’épaule ?

soigner bursite épaule - exercice épaule - traitement naturel bursite sous-acromiale

La mise au repos est essentielle pour soigner cette maladie de l’épaule, en supprimant tous les gestes ayant déclenché la douleur de la bursite. Le glaçage intermittent est également assez efficace. Les premiers épisodes douloureux ne doivent pas être négligés. L’apprentissage de la bonne réalisation du geste sportif ou professionnel et des bonnes postures (musicien, clavier d’ordinateur) est important et efficace.

Ne pas travailler les bras surélevés par l’utilisation d’escabeaux ou d’échafaudages à la bonne hauteur est par exemple un moyen simple à mettre en oeuvre et reste le meilleur traitement naturel de la bursite.

En cas de calcification, il est fréquent de constater leur disparition spontanée avec le temps ce qui soulage la douleur. Cette résorption naturelle des dépôts n’est cependant pas systématique. Leur fragmentation sous contrôle radio-échographique est alors souvent proposée et parfois efficace.

Comment soulager une bursite de l’épaule ?

Les antalgiques et les antis inflammatoires sont souvent indispensables pour soulager une bursite plus rapidement.

Une infiltration à l’épaule de cortisone dans l’espace sous-acromial est encore plus efficace mais ne doit être réalisée qu’après avoir vérifié l’absence de fragilisation de la coiffe des rotateurs par une échographie.

Les ultrasons ont une certaine efficacité antalgique.

soigner bursite sous-acromiale épaule - traitement bursite épaule par ultrason - douleur épaule et exercice rééducation bursite-épaule

Exercices pour bursite de l’épaule

Une fois la phase douloureuse atténuée, la rééducation en cas de conflit sous-acromial vise à diminuer la friction entre l’os et les tendons lors des mouvements de l’épaule.

Ces exercices pour une bursite de l’épaule visent au renforcement musculaire et au recentrage de l’épaule. Ils doivent être préconisés dans certains cas en dehors de la phase aigüe et sont importants.

Bursite d'épaule et opération

En cas d’échec du traitement médical et si l’espace sous-acromial est trop serré, une acromioplastie arthroscopique est envisageable. Cette opération de l’épaule vise à élargir l’espace sous-acromial pour limiter le conflit en aplanissant et désépaississant la face inférieure de l’acromion. Les calcifications peuvent être nettoyées sous arthroscopie de l’épaule.

Bursite de l’épaule, temps de guérison et arrêt de travail

Bursite et maladie professionnelle

Le bilan auprès d’un spécialiste permet de rechercher une cause au conflit et de définir si l’acromion est un acromion saillant. Les médecins du travail et les médecins du sport peuvent aider à identifier les gestes à risque.

Le conflit douloureux peut entrer dans le cadre d’une déclaration en bursite sous-acromiale maladie professionnelle dans certaines professions exposées, et faciliter l’aménagement du poste de travail et la suppression des gestes répétitifs.

L’ensemble de ces mesures vise à prévenir le passage à la chronicité et à s’exposer à une aggravation vers la tendinite de l’épaule ou la rupture de coiffe des rotateurs.

Temps de guérison

Bursite soignée par infiltration

Le temps de guérison est évidemment très variable en fonction du mode de survenue, de la cause de la bursite et du traitement entrepris. Quand c’est la conséquence d’un surmenage isolé de l’épaule, une mise au repos permet un retour à la normale en une semaine environ. Le traitement naturel de la bursite de l’épaule avec de simples poches de glace et du repos est parfois suffisant.

Néanmoins, les douleurs sont parfois très pénibles et alors les antis inflammatoires indispensables. Souvent, une infiltration de l’espace sous-acromial est bien plus efficace. Une fois les douleurs disparues ou très atténuées, des exercices pour améliorer la qualité du mouvement sont utiles. L’ensemble des douleurs causées par la bursite doit être en tout cas résolu en 6 semaines.

Sinon, il faut impérativement faire des explorations complémentaires pour évaluer la présence éventuelle d’un conflit à traiter.

Bursite d'épaule et arrêt de travail

Un arrêt de travail est réellement nécessaire au début de la maladie. Les douleurs à l’épaule sont entretenues par l’effort et le mouvement, et il faut casser cette spirale qui entretient l’inflammation par le repos.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp