Kyste mucoïde du doigt

Le kyste mucoïde est une affection sous forme d'une vésicule ou d'une ulcération inflammatoire très gênante, située au dos de la dernière articulation du doigt ou à la base de l'ongle. Cette maladie des doigts de la main évolue lentement et de façon prolongée en l'absence d'un traitement chirurgical qui reste au final le plus souvent le seul efficace.

Qu'est-ce qu'un kyste mucoïde ?

C’est une tuméfaction à contenu liquidien prenant l’aspect d’un kyste ou d’une vésicule avec peau amincie. Un kyste mucoïde au doigt est situé le plus souvent en regard d’une articulation interphalangienne distale, accompagnant souvent une protubérance osseuse appelée saillie ostéophytique caractéristique d’une articulation arthrosique avec sa déformation articulaire.

Du fait de la présence du kyste, la peau devient fine et fragile et peut se perforer pour laisser sourder un liquide transparent appelé mucoïde. Le kyste est souvent inflammatoire et rajoute une composante douloureuse à la tuméfaction osseuse initiale.

kyste-mucoïde-doigt

Elle est due à l’ostéophyte de la déformation arthrosique, en prenant alors parfois l’aspect d’une sorte de plaque mucoïde d’allure rouge inflammatoire en relief. Son contenu parfois liquidien est fait d’un liquide transparent épais, ayant la consistance et la transparence de la gelée de pomme.

Le kyste mucoïde intra-osseux

kyste-mucoïde-doigt

Il peut y avoir une petite propagation du kyste à l’os sous-jacent, provoquant une image de géode intra-osseuse. Cette petite cavité creusée dans l’os par l’expansion du kyste et d’aspect rond est visible en radiographie du doigt.

Cette cavité ne modifie pas les modalités de prise en charge du kyste mucoïde et n’en complique pas l’évolution.

Comment soigner un kyste mucoïde au doigt ?

Les traitements médicaux sont peu efficaces contre cette pathologie. L’évolution spontanée du kyste mucoïde se fait néanmoins souvent vers la perforation du kyste appelée fistulisation, provoquée par l’amincissement cutané. Elle permet l’évacuation du liquide mucoïde, avec dans cette période un petit risque de surinfection articulaire qui pourrait être problématique. Elle peut provoquer une arthrite septique, potentiellement destructrice à l’origine de séquelles douloureuses et de traitement difficile.

La fistulisation du kyste mucoïde donne un aspect de pseudo-guérison qui n’empêche pas avec le temps la réapparition du kyste, sans solutionner le problème de fond.

kyste-mucoïde-pouce

Les traitements possibles du kyste mucoïde

Les manipulations locales sont douloureuses, insuffisantes et inappropriées, voir dangereuses comme traitement et permettant au mieux l’évacuation du kyste. Cette évacuation se fait le plus souvent spontanément avec le temps. Elle peut cependant provoquer une contamination bactérienne préjudiciable et ne diminue pas le risque de voir réapparaitre le kyste mucoïde ultérieurement.

Les traitements naturels

kyste-mucoïde-doigt-percé

Soigner naturellement cette maladie des doigts est envisageable. Le but est de désenflammer (par homéopathie ou application d’huiles essentielles ou d’argile) la réaction inflammatoire douloureuse pour laisser le kyste s’évacuer spontanément, plutôt qu’en le perçant, ce qu’il est préférable d’éviter de faire seul du fait des risques de surinfection.

Dans les deux cas, cela donne un aspect percé du kyste au doigt, du fait de la petite fistule qui en résulte. Cela donne cependant souvent une fausse guérison avec une récidive qui reste très fréquente, et qui ne résout au final pas réellement le problème ou trop rarement.

Cependant, cette récidive du kyste mucoïde n’est absolument pas systématique et l’évolution spontanée mérite dans un premier temps éventuellement d’être tentée.

Opération du kyste mucoïde du doigt

Le traitement chirurgical devient souvent incontournable, soit quand le kyste devient très gênant pour le patient, soit par sa récidive chronique justifiant d’un traitement radical pour ablation du kyste. 

Cette opération du doigt consiste en l’exérèse du kyste mucoïde qu’il ne suffit pas d’évacuer mais bien de supprimer en prenant deux précautions :

  • La première est d’enlever la saillie osseuse ostéophytique assez systématiquement présente. Elle correspond à la présence d’une pointe osseuse ostéophytique produite sur le pourtour d’une articulation arthrosique et constitue une épine irritative pour le derme périarticulaire qui se défend de cette agression par sa transformation en kyste mucoïde.
  • La seconde consiste à remplacer la peau lésée et fine par de la peau intacte, soit par un lambeau cutané local (pris au voisinage) ou par une petite greffe de peau permettant d’apporter de la peau neuve pour limiter le risque de récidive.
kyste-mucoïde-doigt
Technique chirurgicale

Cette intervention chirurgicale se fait en ambulatoire sur une demi-journée, en n’endormant que le bras ou le doigt. Elle consiste en l’exérèse de la tuméfaction kystique, associée au nettoyage et l’ablation des facteurs causaux de voisinage autour de l’articulation concernée, suivie d’un petit pansement de doigt.

Suites opératoires

Le pansement doit être régulièrement changé. Le premier pansement gagne à être contrôlé par l’opérateur, cette chirurgie du doigt présentant un petit risque de surinfection articulaire qu’il convient d’appréhender pour le traiter correctement le cas échéant.

La cicatrisation du doigt après une opération du kyste mucoïde est obtenue en 15 jours. La mobilisation immédiate du doigt est possible.

Questions fréquentes

Un kyste mucoïde peut se résorber tout seul mais cela reste rare. Cette maladie des doigts de la main est le plus souvent une affection chronique récidivante.
Il est possible de percer un kyste, même si ce n’est pas conseillé et à condition d’être prudent. Il faut le faire dans des conditions d’asepsies rigoureuses pour ne pas risquer de provoquer une infection articulaire aux conséquences parfois redoutables.
Le plus souvent malheureusement, une opération est nécessaire pour guérir de cette pathologie des doigts. Le traitement chirurgical devient souvent incontournable pour arriver à se débarrasser définitivement d’un kyste mucoïde.

Il n’y a pas de massage qui puisse être recommandé ou efficace pour un kyste mucoïde. Trop de manipulations risque au contraire de déclencher une réaction inflammatoire ou une perforation du kyste.